Trois sectes font condamner la France par la CEDH

le
1
La Cour européenne des droits de l'homme a donné raison jeudi à trois associations, en condamnant Paris pour des redressements fiscaux qui ont porté atteinte, selon elle, à la liberté de religion.

Deux associations liées au Mandarom, une secte fondée par un Messie «cosmoplanétaire» autoproclamé aujourd'hui décédé, ainsi qu'une troisième ont fait condamner jeudi la France devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), pour des prélèvements fiscaux qui ont porté atteinte à la liberté de religion.

L'Association cultuelle du Temple pyramide et l'Association des Chevaliers du Lotus d'or, toutes deux installées près de Castellane, dans les Alpes-de-Haute-Provence, contestaient les redressements fiscaux auxquels elles ont été soumises, sur les dons des fidèles, peu après leur dissolution en 1995. Elles dénonçaient également l'application d'une taxation d'office de 60% sur des dons apparaissant dans leur comptabilité.

Vouées au culte de «l'aumis...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 31 jan 2013 à 18:49

    On n'arrête pas le progrès !!!!!!......Vivement la fin de l'humanité !...