Trois Russes aux côtés de soldats syriens auraient été tués par un obus

le , mis à jour à 18:27
0

(actualisé avec réaction de l'ambassade de Russie à Damas, 3e §) BEYROUTH, 20 octobre (Reuters) - Au moins trois Russes combattant aux côtés des troupes du régime de Bachar al Assad ont été tués et plusieurs autres blessés lundi soir par un obus qui a atteint leur position en Syrie, dans la province côtière de Lattaquié, a-t-on appris mardi de source militaire pro-gouvernementale haut placée à Damas. Si l'information est confirmée, il s'agira du premier cas de pertes russes en Syrie depuis que Moscou a entamé le 30 septembre ses opérations aériennes en soutien au régime de Damas. A Damas, l'ambassade de Russie a dit ne pas disposer d'informations sur la mort de Russes combattant aux côtés des forces gouvernementales syriennes. "Nous n'avons pas d'informations sur la mort supposée de 'trois Russes' ou de 'trois militaires russes' en Syrie, comme l'a rapporté Reuters", a déclaré l'ambassade, citée par l'agence de presse russe RIA. Selon la source pro-gouvernementale syrienne, au fait de la situation militaire en Syrie, au moins 20 Russes occupaient la position, dans le secteur de Nabi Younis, au moment de l'explosion de l'obus. Rami Abdoulrahman, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme, a dit à Reuters avoir confirmation par ses sources de la mort de Russes, mais il n'a pas pu avancer de bilan précis. Selon lui, il ne s'agirait pas de militaires russes engagés mais de volontaires. Le Kremlin assure qu'aucun militaire russe n'est engagé au combat sur le territoire syrien, même si des instructeurs et conseillers épaulent l'armée de Damas. (Mariam Karouny et Alexander Winning; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant