Trois régions espagnoles revoient leurs déficits à la hausse

le
0

MADRID (Reuters) - Trois des 17 régions autonomes espagnoles ont annoncé vendredi que leur déficit budgétaire pour 2011 étaient supérieur aux chiffres initialement publiés.

La région de Madrid, deuxième d'Espagne par le produit intérieur brut (PIB), dit avoir fini 2011 avec un déficit représentant 2,2% du PIB et non de 1,13% comme d'abord annoncé. Le déficit budgétaire de Valence, quatrième communauté autonome, est ressorti à 4,5% au lieu de 3,78%.

Le déficit de Castille et Leon s'est également révélé légèrement supérieur aux attentes.

Les nouveaux chiffres, qui ont été publiés dans les programmes budgétaires des régions pour 2012, sont susceptibles de peser sur le chiffre global du déficit public de l'Espagne pour 2011, alors que le pays a du mal à rétablir la confiance dans ses banques et à convaincre les investisseurs qu'il respecte ses objectifs.

Le gouvernement de Mariano Rajoy a promis de ramener son déficit public à 5,3% du PIB en 2012, après avoir manqué son objectif d'an dernier, en raison principalement de dépenses plus élevées que prévu des régions. L'an dernier le déficit public s'est monté à 8,5% du PIB alors qu'il devait être de 6%.

Jeudi, le gouvernement a approuvé le plan des communautés autonomes de réduire leurs dépenses de 13 milliards d'euros et d'augmenter leurs recettes de cinq milliards.

Des 17 régions espagnoles, seule celle des Asturies, dans le nord-ouest du pays, a vu son budget rejeté.

Andres Gonzalez et Sarah White, Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant