Trois quarts des Russes favorables à la réélection de Poutine

le
1
    MOSCOU, 3 mars (Reuters) - Le nombre de Russes souhaitant la 
réélection de Vladimir Poutine à la présidence atteint son plus 
haut niveau en quatre ans dans un sondage publié jeudi par 
l'institut VTsIOM.  
    Selon cette étude, 74% des Russes voteraient pour Vladimir 
Poutine si ce dernier briguait un quatrième mandat présidentiel 
en 2018, ce à quoi la plupart des observateurs s'attendent. 
    Le chef du Kremlin s'est appuyé sur les conflits en Ukraine 
et en Syrie pour accroître sa popularité. Son credo, refaire de 
la Russie une grande puissance sur la scène internationale, 
passe bien auprès des électeurs.  
    VTsIOM note que le taux d'approbation a augmenté dans de 
nombreuses catégories, y compris parmi les jeunes. L'institut, 
qui est financé par l'Etat, rappelle qu'en 2012, seulement 40% 
des Russes se prononçaient en faveur d'un nouveau mandat de 
Vladimir Poutine. 
    "Même parmi ceux qui pensent que le président n'a pas encore 
tenu nombre de ses promesses électorales, 70% se disent prêts à 
voter pour lui", ajoute VTsIOM dans un commentaire posté sur 
internet.  
    Les chiffres calculés par le centre Levada, un institut 
indépendant, sont similaires à ceux de VTsIOM. L'opposition 
libérale juge qu'ils sont biaisés par le fait que Vladimir 
Poutine bénéficie d'une très large couverture à la télévision 
publique, qui reste l'un des principaux moyens d'information 
pour la majorité des Russes.  
    S'il gagnait l'élection présidentielle de 2018, Vladimir 
Poutine resterait président jusqu'en 2024. Il se heurterait 
ensuite à la limitation à deux, par la Constitution, du nombre 
de mandats présidentiels consécutifs.  
    Après ses deux premiers mandats à la tête de l'Etat, 
Vladimir Poutine avait laissé la place à son protégé Dmitri 
Medvedev en 2008, avant d'être réélu en 2012 à la présidence.  
 
 (Alexander Winning; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le jeudi 3 mar 2016 à 12:15

    Heureusement que les Russes sont là pour remettre Erdogan à sa place ! on peut esperer maintenant une stabilisation et la fin de l'exode des refugiés