Trois quarts des Français pour moduler les allocations familiales

le
9

PARIS, 9 octobre (Reuters) - Plus de trois quarts des Français (77%) estiment que les allocations familiales devraient être modulées selon les revenus des bénéficiaires, selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay diffusé jeudi. Les députés socialistes envisagent d'amender le projet de budget de la sécurité sociale pour moduler ces allocations, une idée sur laquelle le gouvernement se montre ouvert mais a priori pas pour l'an prochain. ID:nL6N0S34IJ A l'inverse, 23% des Français estiment qu'elles doivent être versées à toutes les familles de manière identique, sans conditions de revenus. Selon le même sondage, 60% des Français pensent que réduire la durée des indemnités chômage inciterait les demandeurs d'emploi à reprendre plus rapidement un emploi, 39% pensant que non. Après avoir souhaité que les règles d'indemnisation soient modifiées pour favoriser la reprise d'emploi, le Premier ministre, Manuel Valls, a estimé que la question se poserait lors de la négociation, en 2016, de la prochaine convention d'assurance chômage par les partenaires sociaux. ID:nL6N0S33B9 Le sondage a été réalisé les 8 et 9 octobre auprès d'un échantillon de 989 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rleonard le jeudi 9 oct 2014 à 20:05

    et toujours rien sur les enormes privilèges de la secte politicarde !!!

  • LeRaleur le jeudi 9 oct 2014 à 19:45

    Encore un avantage pour le grand remplacement.

  • M5062559 le jeudi 9 oct 2014 à 19:41

    ce gouvernement est le plus égalitariste et le plus sectaire qu'on ait jamais eu.

  • jfvl le jeudi 9 oct 2014 à 19:40

    Notons en plus que c'est donc ce qui cotisent le plus qui toucherons le moins. Leur cotisation deviendra un impôt déguisé.

  • M5062559 le jeudi 9 oct 2014 à 19:40

    Or en France le problème c'est l'accumulation.il y a la tranche à 75% sur le revenu (un record) auquel s'ajoute la CSG (elle n'existe nulle part ailleurs), l'ISF (un record), l'impôt sur les héritages (un record), les taxes d'habitation et foncières (fonction des revenues un record), l’impôt sur les plus values, ...

  • M5062559 le jeudi 9 oct 2014 à 19:40

    Or en France le problème c'est l'accumulation.il y a la tranche à 75% sur le revenu (un record) auquel s'ajoute la CSG (elle n'existe nulle part ailleurs), l'ISF (un record), l'impôts sur les héritages (un record), les taxes d'habitation et foncières (fonction des revenues un record), l’impôts sur les plus v

  • M5062559 le jeudi 9 oct 2014 à 19:39

    Cela me rappelle les débats sur les impôts. Les socialopithèques nous disaient qu'aux USA roosevelt avait imposé jusqu'à 80% certains américains. oui camarades mais c'était la seule mesure.

  • M5062559 le jeudi 9 oct 2014 à 19:31

    En fait ce n'est la mesure prise séparément qui est condamnable. Même si effectivement s'il est préférable et plus juste de fiscaliser toutes les aides sociales et notamment les allocations familiales. En fait ce sont l'ensemble des mesures qui touchent l'ensemble des français les plus méritants et talentueux qui posent problèmes. Après le matraquage fiscal, l'amoindrissement des niches fiscales voici pour eux la modulation des aides! trop c'est trop!

  • M4888303 le jeudi 9 oct 2014 à 19:19

    Oui mais il faudrait aussi rendre imposables lesdites allocations ce qui serait plus équitable.Les personnes aisées ,qui cotisent plus que les autres,se sentiraient moins lésées par cette formule.Après tout la fiscalisation des allocations devrait etre la norme car il s'agit d'un revenu de remplacement.

Partenaires Taux