Trois policiers égyptiens tués à Suez et dans le Sinaï

le
0

LE CAIRE, 9 août (Reuters) - Trois policiers égyptiens ont été tués dimanche dans deux attaques distinctes, l'une dans la province de Suez, l'autre dans le Sinaï, a-t-on appris auprès des services de sécurité. Dans la province de Suez, deux hommes armés ont ouvert le feu sur les forces de sécurité dans le secteur de Badr Souks, a précisé un porte-parole militaire. Un agent de police a péri dans l'attaque, au cours de laquelle un des assaillants a également été tué. L'autre a pris la fuite. Dans le Sinaï, un autre agent de police et une recrue de la police ont péri après l'explosion d'une bombe activée au passage de leur véhicule à El-Arish, la capitale de la province du Nord-Sinaï. Depuis le renversement du président islamiste Mohamed Morsi, il y a deux ans, plusieurs centaines de policiers et soldats égyptiens ont été tués dans le Sinaï par des insurgés islamistes qui ont fait allégeance à la fin de l'année dernière à l'organisation Etat islamique (EI). Dans une vidéo diffusée mercredi dernier, le groupe a annoncé détenir un otage croate travaillant en sous-traitance pour le groupe français de services pétroliers CGG et a menacé de l'exécuter dans les 48 heures si des prisonnières n'étaient pas libérées. L'ultimatum est arrivé à échéance sans qu'aucune information ne soit transmise sur le sort de Tomislav Salopek, enlevé le 22 juillet près du Caire. (voir ID:nL5N10G4JD ) (Yusri Mohamed et Ahmed Tolba; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant