Trois offres pour Alcoa en Sardaigne

le
0

Après la rencontre avec les représentants de Glencore pour la reprise de l'aluminerie d'Alcoa en Sardaigne, le secrétaire d'Etat italien au développement économique a fait monter les enchères, en annonçant qu'il avait deux autres candidats.

Une société de Turin et une entreprise chinoise seraient également intéressées par le site de Portovesme.

Les conditions d'une reprise, dont le prix de l'électricité, essentiel dans le calcul de la rentabilité d'un producteur d'aluminium, ont été évoquées avec le négociant suisse, qui a demandé quelques jours de réflexion. Glencore veut un engagement de 15 ans sur un prix de 34 euros par mWh. Mais la réduction des coûts de l'énergie pour la production d'aluminium en Sardaigne devra être approuvée par les autorités de la concurrence à Bruxelles.

Le candidat turinois aurait proposé d'alimenter l'usine avec une centrale électrique à énergie éolienne.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant