Trois nouveaux visages chez les Bleus

le
0
Trois nouveaux visages chez les Bleus
Trois nouveaux visages chez les Bleus

Le jeune talonneur du Racing 92, Camille Chat, ainsi que les Rochelais Kevin Gourdon et Vincent Pelo ont été appelés par Guy Novès. Présentation de ces trois nouveaux.

Camille Chat (talonneur – Racing 92 – 20 ans)

Tout est allé très vite pour Camille Chat. A seulement 20 ans, dix matchs de Top 14 et trois apparitions en Champions Cup, le talonneur du Racing 92 va découvrir le XV de France lundi. Ou plutôt redécouvrir. Car l’ancien champion de kick-boxing formé au Rugby club auxerrois a déjà goûté aux joies des sélections avec les moins de 20 ans, avec qui il a disputé treize rencontres, dont deux en Coupe du monde.

« Je suis jeune, et tous les joueurs de rugby rêvent d'être en équipe de France, disait-il le mois dernier. Donc je ferai tout pour. Je vais travailler pour et on verra. Je ne vais pas me prendre la tête, je suis au Racing, je veux jouer au Racing. » Et il le fait bien. Son entraîneur Laurent Travers, ancien talonneur, ne tarit d’ailleurs pas d’éloges sur celui qui est amené à prendre la succession de Dimitri Szarzewski. « Il a bien la tête sur les épaules. Il sait ce qu’il fait, il sait ce qu’il doit faire, il sait ce qu’il lui manque aussi. A lui de continuer à travailler. Autant de qualités à cet âge (20 ans), c’est rare. Je ne l’ai jamais vu. Si, peut-être avec Dimitri (Szarzewski). »

Kevin Gourdon (troisième ligne – La Rochelle – 25 ans)

L’an passé, le grand public avait découvert son ancien coéquipier Loann Goujon en équipe de France sous les ordres de Philippe Saint-André. Cette fois, c’est bien Kevin Gourdon qui a été appelé par Guy Novès et son staff pour une première prise de contact. Depuis son départ de Clermont (sans avoir joué le moindre avec les pros) pour rejoindre La Rochelle, le flanker de 25 ans ne cesse de s’illustrer.

En l’espace de trois ans et demi, l’Ardéchois s’est imposé comme une pièce maitresse (pour ne pas dire indispensable) de l’ASR, en disputant 52 matchs de Pro D2 puis surtout 35 en Top 14. Son nom circulait depuis quelques semaines pour intégrer ces Bleus en reconstruction. C’est désormais une réalité. Capable d’évoluer en numéro 8 pour dépanner mais surtout en 7, Gourdon (1,85 m, 103 kg) est doué techniquement, rapide, capable de franchir et de casser les plaquages. Bref, tout ce qui correspond au projet de jeu de Guy Novès. Sous contrat jusqu’en 2018, le Rochelais a l’avenir devant lui. Il remplace Bernard Le Roux dans cette deuxième liste des 30.

Vincent Pelo (pilier – La Rochelle – 27 ans)

C’est l’invité surprise. Formé à Bourgoin puis passé une saison par Montpellier, Vincent Pelo est arrivé en 2014 à La Rochelle. Remarqué autant pour sa coupe de cheveux que pour sa solidité vu son impressionnant gabarit (1,87 m, 127 kg), le pilier de 27 ans a depuis été régulièrement aligné par Patrice Collazo. « Ce joueur est performant sur les fondamentaux du poste, à savoir les phases de combat, disait alors le technicien rochelais, mais il est aussi très à l'aise dans le jeu courant lors duquel il aime porter le ballon. »

Ses qualités sont toujours les mêmes et lui permettent aujourd’hui d’être pré-sélectionné. A Marcoussis, le joueur polyvalent d’origine walisienne ne sera pas franchement dépaysé puisqu’il retrouvera Uini Atonio, son capitaine et compère de la première ligne rochelaise, et donc Gourdon. Pelo, préféré notamment au Briviste Lucas Pointud et au Toulonnais Florian Fresia, remplace le Parisien Rabah Slimani dans cette deuxième liste. Une nouvelle étape dans sa carrière pour passer un palier de plus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant