Trois morts pendant la campagne des municipales au Brésil

le
0
    BRASILIA, 29 septembre (Reuters) - Deux personnes ont été 
abattues et un vice-gouverneur d'Etat a été blessé mercredi par 
un employé municipal qui a ouvert le feu sur le convoi d'un 
candidat dans le centre du Brésil, nouvel épisode sanglant d'une 
campagne violente en vue des élections municipales qui auront 
lieu dimanche dans le pays. 
    Le tireur a été tué par les gardes du corps du 
vice-gouverneur José Eliton, rapportent les autorités de la 
ville d'Itumbiara, dans l'Etat de Goias.  
    Cette fusillade fait suite à une vague de meurtres visant 
des responsables politiques locaux dans les banlieues de Rio de 
Janeiro ces derniers mois, qui seraient l'oeuvre du crime 
organisé pour faire gagner ses propres candidats.  
    Les électeurs brésiliens sont appelés dimanche aux urnes 
dans tout le pays pour la première fois depuis la destitution de 
la présidente Dilma Rousseff en août, afin d'élire 5.568 maires 
et de renouveler les conseils municipaux.  
 
 (Anthony Boadle; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant