Trois morts au Liban lors d'un raid policier contre un islamiste

le
0
 (Précisions sur les victimes §2, 4) 
    BEYROUTH, 5 décembre (Reuters) - Trois personnes sont mortes 
samedi dans le nord du Liban lors d'une opération policière au 
domicile d'un activiste islamiste présumé, dont le suspect qui 
s'est fait exploser, apprend-on de sources médicales et proches 
des services de sécurité.  
    Les deux autres victimes sont la femme et la mère du 
suspect, identifié sous le nom de Mohamed Hamzeh, précise-t-on.  
    Au moins dix autres personnes ont été blessées, dont quatre 
membres des services de sécurité.  
    Selon une source au sein des services de sécurité, Mohamed 
Hamzeh faisait partie d'un groupe ayant prêté allégeance à 
l'organisation Etat islamique (EI).  
    L'opération s'est déroulée à Deïr el Ammar, au nord-est de 
Tripoli.  
    Les forces de sécurité libanaises multiplient les raids 
contre des islamistes présumés depuis le double attentat suicide 
 revendiqué par l'EI qui a fait 44 morts le 12 novembre à 
Beyrouth.  
 
 (Nazih Siddiq; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant