Trois militaires tunisiens tués par des islamistes

le
0

(Actualisé avec nouveau bilan) TUNIS, 7 avril (Reuters) - Trois soldats tunisiens ont été tués et trois autres ont été blessés par des extrémistes islamistes à un point de contrôle de la région de Kasserine, dans le centre du pays, a annoncé mardi un porte-parole de l'armée. "Les forces de sécurité poursuivent les terroristes dans le secteur du djebel Mguila", a-t-il ajouté, précisant que l'attaque s'était produite près de Sbitla, non loin de la frontière algérienne. Neuf islamistes ont été tués fin mars dans le Sud tunisien lors d'opérations de sécurité lancées après l'attaque du musée du Bardo, qui a coûté la vie à 21 touristes étrangers le 18 mars. Parmi eux figurait l'Algérien Khaled Chaïb, accusé d'avoir contribué aux préparatifs de l'attaque et fomenté la majeure partie des attentats commis récemment en Tunisie au nom du groupe Okba Ibn Nafaa, qui opère dans les montagnes à la frontière avec l'Algérie. (Patrick Markey, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant