Trois meurtriers exécutés à Gaza

le
0
    GAZA, 31 mai (Reuters) - Les forces de sécurité du Hamas, 
qui contrôle la bande de Gaza, ont exécuté mardi à l'aube trois 
Palestiniens condamnés pour meurtre, une décision condamnée par 
les organisations de défense des droits de l'homme locales et 
internationales et de nature à creuser le fossé entre partis 
rivaux. 
    Les trois hommes ont été reconnus coupables de meurtre dans 
trois dossiers différents et condamnés à mort après un jugement. 
Toutes les voies d'appel ont été épuisées, a dit le Hamas. 
    Deux des condamnés ont été fusillés le troisième, un 
policier, a été pendu, a-t-on appris de sources sécuritaires. 
    La législation palestinienne exige que le président de 
l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, donne son feu vert 
avant toute exécution, mais le Hamas, qui exerce le pouvoir dans 
la bande de Gaza, n'a pas sollicité son accord. 
    Dans un communiqué, l'Autorité palestinienne a estimé que 
les exécutions étaient illégales et le procureur général, Ahmed 
Brak, a déclaré que ceux qui étaient impliqués dans ces mises à 
mort étaient complices de meurtre et qu'ils pourraient devoir en 
répondre devant des juridictions nationales et internationales. 
 
 (Nidal al-Mughrabi,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant