Trois membres présumés de l'EI recherchés en Turquie

le
0
    ISTANBUL, 21 mars (Reuters) - Une demi-douzaine de journaux 
turcs publient lundi les portraits de trois membres présumés de 
l'Etat islamique soupçonnés de préparer de nouveaux attentats 
suicide, au surlendemain de celui qui a coûté la vie à trois 
Israéliens et à un Iranien, à Istanbul. 
    L'attentat suicide commis samedi matin rue Istiklal, longue 
artère piétonnière bordée de commerces et de représentations 
diplomatiques, est le quatrième depuis le début de l'année en 
Turquie. Les deux survenus à Istanbul ont été imputés aux 
djihadistes de l'EI et les deux autres, à Ankara, ont été 
revendiqués par des séparatistes kurdes.  
    Selon la presse, les trois suspects dont les portraits sont 
publiés lundi ont pour instruction d'en commettre d'autres, en 
premier lieu à Istanbul.  
    "Toutes les unités de la police provinciale ont pris des 
mesures pour tenter de capturer les trois terroristes soupçonnés 
d'appartenir à l'Etat islamique et de préparer des attentats de 
grande envergure", écrit l'agence de presse nationale Anatolie, 
citant des sources proches des services de sécurité.  
    La Turquie s'est lancée en juillet dans ce que le président 
Recep Tayyip Erdogan a qualifié de "guerre synchronisée" contre 
les djihadistes et les séparatistes kurdes du sud-est du pays, 
qui sont selon lui galvanisés par les succès militaires de leurs 
homologues syriens.  
 
 (Humeyra Pamuk, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant