Trois membres des forces spéciales britanniques blessés en Irak - presse

le
1
    LONDRES, 6 février (Reuters) - Trois membres des forces 
spéciales britanniques ont été blessés dans le nord de l'Irak 
lors d'un accrochage avec des combattants de l'organisation Etat 
islamique (EI), rapporte samedi le Mirror sans détailler ses 
sources.  
    Contacté, le ministère de la Défense a rappelé qu'il ne 
commentait pas les opérations des forces spéciales.  
    Selon le quotidien, les trois hommes, qui appartiennent à 
des unités des SAS et des SBS, ont été blessés par des éclats de 
projectiles et soignés sur place avant d'être évacués par 
hélicoptère.  
    Ils faisaient partie d'une patrouille de 25 membres des 
forces spéciales qui ont été pris pour cible par une trentaine 
de djihadistes circulant à bord de véhicules blindés Humvee 
volés à l'armée irakienne.  
    Cette patrouille constituée de membres des forces spéciales 
britanniques, allemandes et américaines cherchait à repérer les 
positions de l'EI autour de Mossoul, ville contrôlée depuis juin 
2014 par les djihadistes, et à identifier des points faibles 
dans les lignes de défense du groupe.  
    D'après l'article, tous les combattants de l'EI impliqués 
dans l'accrochage ont été tués, les forces spéciales ayant 
répliqué à l'aide de leurs armes d'assaut et fait appel à un 
soutien aérien. 
 
 (Estelle Shirbon; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • boudet il y a 12 mois

    et 30 de moins !!!