Trois leaders du mouvement démocrate de Hong Kong évitent la prison

le
0
    HONG KONG, 15 août (Reuters) - Joshua Wong et deux autres 
dirigeants étudiants du mouvement de contestation démocratique 
de 2014 à Hong Kong ont évité la prison ferme mais ont été 
condamnés lundi à des travaux d'intérêt général. 
    Joshua Wong, 19 ans, condamné pour rassemblement illégal, 
devra consacrer 80 heures à des tâches au service de la 
communauté. Alex Chow, 25 ans, a été condamné lui à trois 
semaines de prison mais obtenu un sursis pour étudier en 
Grande-Bretagne. Le troisième, Nathan Law, 23 ans, devait 
répondre du chef d'inculpation le plus grave (incitation à 
rassemblement illégal): il a écopé de 120 heures de travaux 
d'intérêt général. 
    La juge June Cheung a estimé qu'ils n'avaient pas cherché à 
nuire à autrui ou à servir leurs intérêts particuliers mais 
qu'ils avaient été motivés "par leurs convictions politiques ou 
par leur préoccupation pour la société". 
    Tous trois étaient poursuivis pour leur rôle dans un 
rassemblement organisé en septembre 2014 sur une place du centre 
de Hong Kong qui a servi de déclencheur à la "révolution des 
parapluies". Ce mouvement, qui a duré 79 jours, réclamait 
l'instauration d'un régime démocratique plein et entier dans 
l'ancienne possession britannique restituée en 1997 à la Chine. 
 
 (Venus Wu et Hera Poon; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant