Trois jeunes Juifs agressés au marteau près de Lyon

le
2
Le Crif dénonce une recrudescence des violences à caractère antisémite depuis l'affaire Merah.

Vers 18 heures samedi soir, trois jeunes portant les franges et la kippa ont été pris à partie par trois individus, rejoints bientôt par sept autres, près de l'école juive Beth Menahem à Villeurbanne, dans la banlieue lyonnaise. D'abord agressés verbalement, ils ont été rattrapés et frappés à coups de marteau et de barre de fer. L'une des personnes brutalisées a eu une plaie ouverte au crâne, une autre a été atteinte à la nuque, selon le ministère de l'Intérieur. Brièvement hospitalisés, les trois jeunes sont ressortis de l'hôpital avec cinq jours d'interruption totale de travail.

Les agresseurs présumés, connus de leurs victimes, étaient toujours en fuite dimanche soir. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a condamné ces actes «d'une extrême gravité» et rappelé sa «détermination à lutter contre toute agression à caractère religieux».

Le contexte de cette échauffourée reste flou. Seule certitude: il ne s'agit pas d'un acte isolé. «Il y a d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.