Trois Irakiens, envoyés par l'EI, planifiaient des attentats en Europe

le
0
Un tag du drapeau des djihadistes de l'État islamique.
Un tag du drapeau des djihadistes de l'État islamique.

En septembre dernier, lorsque la revue Neue Zürcher Zeitung am Sonntag de Zurich révèle que la Suisse a démantelé une cellule de djihadistes de l'organisation État islamique, et qu'elle détient depuis le mois de mars trois Irakiens âgés de 28 à 33 ans, le ministère public de la Confédération (MPC) ne se montre guère bavard. Quelques jours plus tard, le Tages-Anzeiger parle de "preuves accablantes", et précise que ces trois hommes, originaires de Kirkouk, dans le nord de l'Irak, ont été arrêtés grâce à des informations fournies par les services américains et finlandais au Service de renseignement de la Confédération (SRC).Demandes d'entraide judiciaireLe ministère public est finalement sorti de son mutisme ce vendredi pour confirmer que "les trois ressortissants irakiens, soutiens présumés de l'organisation criminelle État islamique [...], sont soupçonnés d'avoir planifié un attentat terroriste en Europe". Le communiqué ajoute : "Vu la dimension internationale de cette affaire, le MPC compte aussi sur la coopération d'autres États. Il a ainsi envoyé ces derniers mois plusieurs demandes d'entraide judiciaire à diverses autorités européennes."Pour la première fois, des autorités révèlent que ce ne sont pas de jeunes djihadistes occidentaux, revenant de l'EI, qui programment un attentat en Europe. Mais bien des cadres de cette organisation terroriste qui se sont déplacés spécialement en Suisse pour planifier un attentat...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant