Trois inculpations en Belgique dans une enquête sur l'EI

le
0
 (Actualisé, trois personnes inculpées) 
    BRUXELLES, 16 février (Reuters) - Trois des dix personnes 
interpellées mardi matin dans la région de Bruxelles ont été 
inculpées par la justice belge, soupçonnées d'avoir participé au 
recrutement de djihadistes pour le compte du groupe Etat 
islamique (EI). 
    Il s'agit d'une femme d'une trentaine d'années, Marianna A., 
et de deux hommes d'une vingtaine d'années, Azzeddine K. et 
Mohamed O., qui ont été placés en détention. 
    Les sept autres personnes interpellées ont été remises en 
liberté. 
    Des ordinateurs et des téléphones portables ont été saisis 
lors des perquisitions, a indiqué le parquet, en précisant que 
l'enquête avait déterminé que plusieurs personnes étaient 
parties en Syrie pour rejoindre les rangs de l'EI. 
    Les perquisitions ont eu lieu à Molenbeek-Saint-Jean, 
Koekelberg, Schaerbeek et Etterbeek à la demande d'un juge 
d'instruction de Liège, spécialisé en matière de terrorisme, 
écrit le journal La Libre Belgique. 
 
 (Robert Jan-Bartunek et Alissa de Carbonnel; Eric Faye et Guy 
Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant