Trois gardes à vue levées dans l'enquête sur Merah

le
0
TROIS GARDES À VUES LEVÉES DANS L'ENQUÊTE SUR MERAH
TROIS GARDES À VUES LEVÉES DANS L'ENQUÊTE SUR MERAH

TOULOUSE (Reuters) - Les gardes à vue de trois hommes ont été levées vendredi dans l'enquête sur les possibles complicités dont aurait pu bénéficier Mohamed Merah, a-t-on appris de sources policière et judiciaire.

Deux d'entre eux avaient été interpellés mardi soir à Toulouse. L'un d'eux a été déféré au parquet de Toulouse pour une affaire de stupéfiants.

Le troisième, un militaire d'une trentaine d'années, avait été arrêté mercredi matin à Castres, dans le Tarn.

Ces arrestations sont intervenues dans le cadre des investigations menées dans l'entourage de Mohamed Merah, qui a tué sept personnes à Montauban et à Toulouse en mars 2012.

Se réclamant d'Al Qaïda, le "tueur au scooter" avait été abattu par la police venue l'arrêter, après un long siège de son domicile.

Les enquêteurs tentent de déterminer les possibles complicités dont il a pu bénéficier. Ils recherchent depuis le début de l'affaire un troisième homme, présent avec Mohamed Merah et son frère Abdelkader au moment du vol du deux-roues qui a servi à commettre les meurtres.

Quatre autres personnes ont déjà été interpellées depuis le début de l'année dans cette enquête, avant d'être relâchées.

Jean Décotte avec Nicolas Bertin, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant