Trois Franciliens sur quatre pour l'ouverture des magasins de bricolage le dimanche

le
12
Voronin76/shutterstock.com
Voronin76/shutterstock.com

(AFP) - Trois Franciliens sur quatre souhaitent voir les magasins de bricolage ouverts le dimanche, comme cela se fait pour les magasins d'ameublement depuis 2008 et ceux de jardinage depuis 1983, selon un sondage CSA pour la fédération des magasins de bricolage et d'aménagement de la maison (FMB).

"Les consommateurs se trouvent dans une situation ubuesque de pouvoir acheter des meubles le dimanche, mais pas les outils qui leur permettent de les monter. On sait que les magasins ouverts le dimanche font entre 15% et 20% du chiffre d'affaires de la semaine", a expliqué à la presse Frédéric Sambourg, président de la FMB.

Selon ce sondage, 74% des Franciliens et 52% des Français se déclarent favorables à une ouverture des magasins de bricolage le dimanche. Le sondage montre également que "57% des Franciliens et 35% des Français estiment que l'ouverture des magasins de bricolage le dimanche leur faciliterait la vie".

"Le contexte économique difficile nous fait dire qu'il y a urgence à agir et donc à alerter l'opinion publique. Nous constatons une baisse de 11% du chiffre d'affaires pour le mois de février", a souligné M. Sambourg, soulignant qu'il "milite pour obtenir un décret autorisant les magasins de bricolage à ouvrir le dimanche, à l'instar de ce qui peut se faire pour les magasins de l'ameublement ou de ceux du jardinage".

Le sociologue Jean Viard a lui insisté sur "l'évolution des modes de vie". "On voit que la maîtrise de son temps est un enjeu très important. En Ile-de-France, le samedi reste sous contrainte, sans beaucoup de temps libre", ajoute-t-il.

En effet, "72% des Franciliens interrogés estiment qu'ils auraient plus de temps pour faire leurs achats si les magasins étaient ouverts le dimanche, contre 64% des Français", a indiqué M. Viard.

"Nous marchons main dans la main avec nos employeurs et nous souhaitons pour beaucoup travailler le dimanche. Nous avons des consommateurs qui veulent pouvoir acheter du bricolage le dimanche et des employés qui souhaitent travailler, pourquoi nous en empêcher?", s'est interrogé Gérald, employé dans un magasin Leroy-Merlin de Gonesse (Val-d'Oise).

Il a rappelé l'existence d'"un collectif" représentant les 47 magasins Castorama et Leroy-Merlin. "C'est notre choix de travailler le dimanche et il faut souligner que cette question n'est pas un critère d'embauche", a-t-il expliqué.

asm/bpi/abx

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JMH01 le jeudi 11 avr 2013 à 11:31

    Je suis pour!! (M'enfou, suis à la retraite!! MDR)

  • M1945416 le jeudi 11 avr 2013 à 10:34

    ce qui est bizarre, c'est toujours les autres qui devraient travailler, mais tous ceux qui sont pour , c'est jamais eux...

  • M1945416 le jeudi 11 avr 2013 à 10:32

    le dimanche est le seule jour ou la famille peut se retrouver, pour ceux qui veulent travailler le dimanche il y a le choix: parc de loisir,cinémas, resto... qui peine a trouver du personnel .. si les vendeurs devrai travailler, alors tout le monde: les écoles, les cantines, les chauffeurs , les administrations... bref supprimons alors ce jour que les anciens ont eu tant de peine a avoir, et puis attaquons les jours fériés, les vacances....

  • paumont1 le jeudi 11 avr 2013 à 09:49

    suite , 4) ces crétins oublient un petit détail navrant, si on ouvre les magasins le dimanche , pourquoi au nom de l'égalité ne pas ouvrir les administrations et les usines, pourquoi y aurait-il des privilégiés qui pourraient suer sang et eau pour des crétins qui veulent bosser au noir le dimanche?

  • paumont1 le jeudi 11 avr 2013 à 09:46

    ouvrir le dimanche est une hérésie; 1) ce n'est pas parce-qu'on ouvre le dimanche qu'on a plus d'argent à dépenser donc pas de chiffres d'affaires en plus, 2) ces crétins qui bossent 35h et ne sont pas capables de faire leur courses le samedi ne doivent pas considérer que les autres sont leurs esclaves taillables et corvéables à merci, 3)rrle dimanche génère de l'inflation (heures de week end...)

  • ludo4 le jeudi 11 avr 2013 à 03:43

    Il faut arreter de se voiler la face et mener a bien des reformes de societe afin de remettre la France d'aplomb.Ouvrir le dimanche c est faire qqchose de bien pour le pays ... ce n est pas remettre en cause les acquis sociaux....

  • ludo4 le jeudi 11 avr 2013 à 03:41

    La france doit evoluer et vivre avec son temps. Nos avons plus de chomeurs en france que de syndiqués-cocos. Ouvrir le dimanche est source d emploi, de rentrees fiscales (directes et indirectes) et de clients satisfaits. Passer de 6 jours a 7 demande 10 à 15% de main d oeuvre en plus. C est demander aux employe des travailler un dimanche sur 6, soit 8 fois par an contre avantages divers (recuperations, prime ou autre). Est-ce la fin du monde ?

  • dupon666 le mercredi 10 avr 2013 à 23:57

    ça fait sdes années que c'est ouvert en Suede...pourtant pays tres socialiste

  • gendrefr le mercredi 10 avr 2013 à 23:01

    de quel pays viennent-ils ces franciliens???

  • nayara10 le mercredi 10 avr 2013 à 19:10

    On banalisera le DIMANCHE ...ET plouf ,pour les rêveurs ...