Trois Français tués à Tunis, deux autres gravement blessés

le
0

(Actualisé avec précisions sur blessés) BRUXELLES, 20 mars (Reuters) - Trois Français ont été tués dans l'attaque islamiste survenue mercredi devant le musée national du Bardo, à Tunis, et deux sont grièvement blessés, a déclaré vendredi François Hollande. Une incertitude pesait depuis jeudi sur la nationalité d'une des victimes, qui s'avère donc française comme Paris disait le craindre. Deux autres Français sont grièvement blessés. Le pronostic vital de l'un deux est engagé, a précisé François Hollande lors d'une conférence de presse à Bruxelles à l'issue d'un Conseil européen. Le bilan de l'attaque de mercredi, revendiquée par l'Etat islamique, est de 21 morts. "Nous ne pensons pas qu'il y ait encore des Français qui pourraient être victimes ou reconnus victimes de cet attentat. Il y avait effectivement une question qui se posait pour l'identification, hier, d'une troisième victime. Nous en avons eu hélas la confirmation", a dit le président français. "Il y a deux blessés dont le pronostic vital, pour l'un d'entre eux, est engagé. Ces deux blessés sont en soins intensifs", a-t-il ajouté. (Sophie Louet et Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant