Trois femmes parmi les Sages

le
0
Le Conseil constitutionnel va devoir statuer sur les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy.

C'est la première fois depuis douze ans que la gauche nomme des membres du Conseil constitutionnel. Mardi, François Hollande, Jean-Pierre Bel et Claude Bartolone ont choisi trois femmes pour siéger parmi les Sages. Et la première fois depuis 1958 que trois nominations sont le fait de trois personnalités issues du PS. Le chef de l'État a porté son choix sur Nicole Maestracci, première présidente de la cour d'appel de Rouen et ancienne présidente de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie. Le président du Sénat s'est déterminé pour Nicole Belloubet, première vice-présidente socialiste du conseil régional de Midi-Pyrénées, conseillère municipale à Toulouse et professeure de droit public. Le président de l'Assemblée nationale, pour sa part, a reconduit Claire Bazy-Malaurie, présidente de chambre à la Cour des comptes - et condisciple de H...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant