Trois explosions ont fait 27 morts dans le nord du Nigeria

le
0

ABUJA/MAIDUGURI, 22 décembre (Reuters) - Des attaques à la bombe près d'un arrêt de bus et dans un marché ont fait 27 morts et une soixantaine de blessés lundi dans le nord du Nigeria, ont annoncé les autorités nigérianes. Les attentats n'ont pour le moment pas été revendiqués. Le groupe islamiste Boko Haram mène régulièrement des attentats à la bombe dans le nord du pays, où il prétend instaurer un califat. La première attaque a visé la ville de Gombe où deux bombes ont explosé successivement, tuant 20 personnes et en blessant environ le double, selon les services de secours. "La deuxième explosion a été pire que la première puisque beaucoup de personnes se sont ruées sur les lieux et ont été touchées", a rapporté à Reuters un témoin, Mohammed Fawu, par téléphone. Quelques heures après, une explosion a secoué le marché de la ville de Bauchi, faisant au moins sept morts et 19 blessés, d'après le porte-parole de la police de l'Etat de Bauchi, Haruna Mohammed. Les explosions ont été causées par des bombes mais il n'a pas été déterminé s'il s'agissait d'attentats-suicides. (Isaac Abrak et Lanre Ola; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant