Trois explosions font 17 morts et plus de 50 blessés à Bagdad

le
0
    BAGDAD, 27 septembre (Reuters) - Trois explosions ont fait 
au moins 17 morts et plus de 50 blessés, mardi, dans des 
quartiers à prédominance chiite de la capitale irakienne Bagdad, 
a-t-on appris auprès de sources policières et médicales. 
    Un kamikaze a actionné sa ceinture d'explosifs dans une rue 
commerçante du quartier d'Al Djadida, dans l'est de la ville, 
tuant neuf personnes et en blessant plus de 30. 
    Un autre kamikaze a explosé dans une rue commerçante de 
Baïaa, dans l'ouest de la capitale, y faisant six morts et 22 
blessés, ajoute-t-on de mêmes sources. 
    Enfin, une bombe a explosé au bord d'une rue, près d'un 
rassemblement d'éleveurs et de marchands, à Al Radhouania, dans 
l'ouest de Bagdad, faisant deux morts. 
    L'organisation djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué 
l'attentat d'Al Djadida, dans un communiqué mis en ligne, mais 
n'a pas fait mention des deux autres explosions. 
    L'EI avait revendiqué l'attentat au camion piégé qui a fait 
au moins 324 morts dans la nuit du 2 au 3 juillet dernier dans 
le quartier commerçant de Karrada à Bagdad. Il s'agit de 
l'attentat le plus meurtrier en Irak depuis l'invasion 
anglo-américaine de 2003. 
 
 (Saif Hameed; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant