Trois explosions à Maiduguri dans le nord-est du Nigeria

le
0

MAIDUGURI, Nigeria, 7 mars (Reuters) - Trois explosions ont ébranlé samedi Maiduguri, ville du nord-est du Nigeria qui a subi sa plus violente attaque depuis que les combattants islamistes de Boko Haram avaient tenté de s'en emparer à la fin janvier. Un journaliste de Reuters a entendu ces trois explosions, échelonnées sur une période d'une demi-heure à la mi-journée, dans cette ville de deux millions d'habitants. Maiduguri est la capitale de l'Etat de Borno, au coeur de l'insurrection de Boko Haram, qui voudrait faire de cette ville la capitale d'un émirat où régnerait un islam pur et dur. De source militaire nigériane, on indique que les trois explosions étaient dues à des bombes. La première a explosé près d'un marché rue de Baga et une autre sur le "marché du lundi". L'emplacement de la troisième explosion n'a pas été précisé et aucune nouvelle n'a filtré pour le moment concernant des victimes. "J'ai compté cinq ambulances qui ont évacué des victimes. Les soldats tirent en l'air et éloignent les gens du marché", a dit à Reuters un membre d'une unité de la défense civile. (Lanre Ola à Maiduguri, Issac Abrak et Julia Payne à Abuja; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant