Trois embouteilleurs de Coca-Cola fusionnent en Europe

le
0

par Martinne Geller LONDRES, 6 août (Reuters) - Trois embouteilleurs européens de Coca-Cola KO.N ont décidé fusionner dans l'espoir de voir l'effet de taille et des économies de coûts relancer les ventes des boissons non-alcoolisées fabriquées par le géant américain. Coca-Cola Entreprises (CCE) CCE.N a dit jeudi qu'il se rapprochait à la fois de Coca-Cola Iberian Partners (CCIP) et des activités allemandes d'embouteillage de Coca-Cola pour former une nouvelle entreprise qui sera le plus important embouteilleur de boissons Coca-Cola du monde, avec une présence dans 13 pays. Ces transactions donneront à la nouvelle entité -- Coca-Cola European Partners (CCEP) -- une valeur de 28 milliards d'euros, endettement compris, a dit une source. Selon cette dernière, ce total a été calculé à partir des bénéfices bruts des trois entreprises, des synergies prévues et de la valorisation boursière actuelle de CCE, qui avec la hausse de 3,2% de son titre à 53,50 dollars vers 16h00 GMT à Wall Street, pèse quelque 12,3 milliards de dollars (11,3 milliards d'euros). CCEP, qui embouteillera et distribuera des boissons du groupe Coca-Cola dans des pays comme l'Espagne, la France et la Grande-Bretagne, réalisera un chiffre d'affaires annuel de 12,6 milliards de dollars et dégagera un excédent brut d'exploitation de 2,1 milliards. "C'est une étape très importante, une transaction de grande ampleur ampleur qui bénéficiera à toutes les parties impliquées", a déclaré Muhtar Kent, directeur général de Coca-Cola, qui outre la boisson éponyme fabrique également, entre autres, le Fanta et le Sprite. "Il ne fait aucun doute que nous sommes tous persuadés que ce potentiel de hausse des investissements va mener à une trajectoire plus favorable en termes de croissance des ventes." L'action Coca-Cola recule pour sa part de 0,33% à 41,98 dollars, faisant mieux que le Dow Jones .DJI (-0,72%) dont elle fait partie. COCA-COLA DÉTIENDRA 18% DU NOUVEL ENSEMBLE Les actionnaires de CCE recevront une nouvelle action de la nouvelle entreprise et un versement en numéraire unique de 14,5 dollars par action. Cette partie en numéraire, représentant un total d'environ 3,5 milliards de dollars, sera financée par de nouveaux titres de dette qui seront émis par CCEP, a dit la source déjà citée. CCE, actuellement basé à Atlanta, dans l'Etat de Géorgie, déplacera son siège à Londres. L'entreprise fut jadis le premier embouteilleur Coca-Cola en Amérique du Nord. Mais, en 2010, il a revendu ses activités à son ancienne maison mère, ce qui lui a laissé que les opérations européennes. CCE avait été scindé de Coca-Cola en 1986, le but étant alors d'améliorer la rentabilité et le bilan du groupe en le délestant des activités embouteillage, gourmandes en capitaux tout en dégageant des marges peu élevées. Les actionnaires de CCE détiendront 48% de la nouvelle entité, ceux de CCIP 34% et Coca-Cola, numéro un mondial des boissons non-alcoolisées, 18%. La nouvelle entreprise sera cotée sur Euronext Amsterdam, sur le New York Stock Exchange et à la Bourse de Madrid. Le rapprochement des trois entreprises devant former CCEP devrait générer des synergies allant de 350 à 375 millions d'ici les trois années suivant la finalisation de l'opération. Les économies ainsi réalisées seront affectées à l'augmentation des investissements dans la promotion et les ventes. John Brock, actuel directeur général de CCE, sera le directeur générale de CCEP et Sol Daurella, présidente exécutive de CCIP, en deviendra la présidente. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant