Trois conseillers militaires américains tués en Jordanie

le , mis à jour à 18:21
2
 (Actualisé avec Pentagone) 
    AMMAN, 4 novembre (Reuters) - Trois conseillers militaires 
américains ont été tués par balles vendredi à l'entrée d'une 
base jordanienne, a fait savoir le Pentagone, sans préciser les 
circonstances de leur mort.  
    Le véhicule dans lequel ils se trouvaient ne s'est pas 
arrêté au portail de la base aérienne Prince Fayçal, dans le sud 
du pays, et les gardes jordaniens ont ouvert le feu, dit-on de 
sources militaires jordaniennes.  
    De mêmes sources, on fait état de deux morts et d'un blessé 
parmi les conseillers américains. Un garde jordanien aurait 
également été touché.  
    "Il y a eu un échange de tirs à l'entrée de la base lorsque 
le véhicule des formateurs a tenté de passer le portail en 
ignorant les ordres des gardes (...) Une enquête est en cours 
pour savoir exactement ce qui s'est passé", a-t-on expliqué. 
    La Jordanie appartient à la coalition internationale formée 
à l'initiative de Washington pour combattre l'organisation Etat 
islamique.  
    Le pays est par ailleurs l'un des premiers bénéficiaires de 
l'aide militaire américaine. Plusieurs centaines de conseillers 
de l'US Army y sont présents.  
 
 (Souleiman al Khalidi, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a un mois

    C'est bien. Au moins ces deux-là rentreront chez eux.

  • aerosp il y a un mois

    toujours conquérants