Trois cents gendarmes font tomber un réseau de malfaiteurs

le
0

BORDEAUX (Reuters) - Une vaste opération menée vendredi par plus de 300 gendarmes a permis l'arrestation en région parisienne et dans le sud-ouest de la France d'un réseau de 23 personnes accusées de vols, recels et blanchiment commis en bande organisée.

Les malfaiteurs supposés, tous de nationalités géorgienne ou arménienne, ont été arrêtés dans le cadre d'une information judiciaire ouverte à la suite d'une recrudescence de vols commis avec effraction dans des locaux commerciaux et des résidences particulières depuis plusieurs mois, dans différents départements du Sud-Ouest, indique le parquet de Bordeaux.

Les investigations menées par la section de recherches de la gendarmerie Midi-Pyrénées et l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCDLI) "ont démontré l'implication de ressortissants géorgiens majoritairement implantés en Ariège et appartenant à un réseau criminel très structuré et hiérarchisé", peut-on lire dans un communiqué.

Pour le procureur Claude Laplaud, "cette organisation criminelle, qui se livrait à des vols de numéraire, bijoux et matériel numérique, faisait appel à un réseau de receleurs de nationalité arménienne, les profits générés étant systématiquement acheminés dans les pays du Caucase".

L'ensemble des personnes arrêtées devraient être déférés dans les prochains jours devant un magistrat instructeur de Bordeaux en vue de leur mise en examen.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant