Trois casques bleus blessés par une explosion dans le nord du Mali

le
0

BAMAKO, 25 octobre (Reuters) - Trois casques bleus sénégalais ont été blessés samedi près de la ville de Kidal dans le nord de Mali par une explosion qui a touché leur convoi, a annoncé la Minusma, la mission de maintien de la paix des Nations unies au Mali. Les soldats de la paix, qui transportaient de l'eau, ont été attaqués alors qu'ils circulait sur une route à 12 km au sud-ouest de Kidal. Les deux soldats les plus grièvement blessés devaient être transportés à Dakar pour y être soignés. David Gressly, chef adjoint de la Minusma, a appelé les groupes armés qui sont en négociation avec le gouvernement malien de tenir les soldats de l'Onu au courant, si possible, d'éventuelles attaques en préparation. Jeudi, la France a annoncé son intention d'intensifier son soutien à la Minusma, qui a essuyé de nombreuses pertes ces derniers mois, pour tenter de contrer le regain de violence djihadiste dans le nord du pays. ID:L6N0SI4OQ Dimanche dernier, l'armée française a annoncé l'interpellation de trois hommes dans le cadre de l'enquête ouverte après une attaque à la roquette survenue le 7 octobre contre une base de l'Onu qui avait tué un casque bleu sénégalais. ID:nL6N0SE0YD (Adama diarra à Bamako et Diade Ba à Dakar; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant