Trois candidats à la reprise de Jean-Paul Gaultier

le
0
Selon Les Echos , le groupe catalan Puig,qui contrôle déjà Nina Ricci et Paco Rabanne, la maison suisse Richemont et le chinois Fung Capital sont en lice

Les noms de PPR et de Prada avaient été évoqués. Les deux groupes n'auraient finalement pas donné suite. Après la confirmation par Hermès de son intention de se séparer des 45% qu'il détient dans la maison Jean-Paul Gaultier, les discussions se sont accélérées avec d'autres candidats. Selon les quotidien Les Echos, ils seraient trois en lice : le groupe catalan Puig, qui contrôle notamment Nina Ricci et Paco Rabanne, la maison suisse Richemont et le chinois Fung Capital, bras financier de la famille Fung. Ce dernier qui vient d'ailleurs d'acquérir le chausseur Robert Clergerie, est déjà propriétaire de Cerruti.

 

Négociations exclusives en vue

 

Des négociations exclusives pourraient être ouvertes avec l'un des trois prétendants dans les prochains jours. Car les intentions diffèrent selon l'acheteur potentiel. Le groupe chinois souhaiterait qu'Hermès reste au capital du couturier. Richemont, préfèrerait reprendre complètement la main. Dans tous les cas,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant