Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

le
0

À la suite des trois attaques en France ces dernières 48 heures - à Joué-lès-tours, Dijon et Nantes -, les effectifs des patrouilles de police seront augmentés de 200 à 300 militaires pendant la période des fêtes. Mais comment expliquer ces agressions en l'espace de si peu de temps et la multiplication récente des actes isolés ? Comment y faire face ? Nous en discutons avec nos invités dans cette première partie du débat de France 24.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant