Trois arrestations en Libye après le naufrage au large de Zouara

le
0

TRIPOLI, 29 août (Reuters) - Trois hommes soupçonnés d'être impliqués dans l'organisation du départ d'un bateau chargé de migrants qui a fait naufrage au large des côtes libyennes ont été arrêtés, a-t-on appris samedi de source sécuritaire. Le bateau qui transportait jusqu'à 400 migrants, d'origine sub-saharienne, syrienne et asiatique, a chaviré jeudi après avoir quitté le port de Zouara d'où partent de nombreux candidats à l'exil. Près de 200 passagers ont péri dans la catastrophe. ID:nL5N11337U Trois passeurs, également accusés d'être liés au départ d'autres bateaux en direction de l'Italie, ont été interpellés, a dit un responsable qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat. "Ils ont une vingtaine d'années", a-t-il dit. "Nous pensons que d'autres personnes sont impliquées et nous les recherchons. Les arrestations de passeurs sont rares en Libye où le pouvoir judiciaire peine à se faire respecter. Des habitants de Zouara ont manifesté jeudi pour réclamer l'arrestation des passeurs qui utilisent leur ville comme point de départ pour des trajets vers l'île italienne de Lampedusa. La Libye a demandé à l'Union européenne de former et d'équiper sa marine, en grande partie détruite lors du soulèvement de 2011. La coopération avec l'UE est toutefois suspendue depuis 2014 et l'arrivée au pouvoir à Tripoli d'un gouvernement autoproclamé qui a écarté le gouvernement reconnu par la communauté internationale. Selon le HCR, quelque 300.000 migrants ont franchi la Méditerranée depuis le début de l'année alors qu'ils étaient 219.000 à l'avoir traversée durant l'ensemble de l'année 2014. (Ahmed Elumani,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant