Trois ans plus tard, l'Afghane mutilée se reconstruit

le
0
Aisha, la jeune fille dont le mari avait coupé le nez et les oreilles en 2009 arrive au bout de son processus de reconstruction faciale. Elle a raconté sa nouvelle vie à CNN.

«Ce qui m'est arrivé, c'est une part de moi, une part de ma vie et c'est dans ma tête tout le temps», déclarait Aisha Mohammadzai lundi à la chaîne d'information américaine CNN. L'Afghane avait 18 ans quand son mari et son beau-père lui ont coupé le nez et les oreilles pour avoir tenté d'échapper à son mariage forcé, il y a trois ans. Aujourd'hui, quelques jours avant sa dernière opération pour le nez , elle se confie et évoque ses espoirs naissants.

Aisha, qui s'était retrouvée sous le feu des projecteurs malgré elle, commence peu à peu à accepter son histoire. Le drame de cette jeune fille qui avait tenté tant bien que mal d'échapper à son sort avait fait le tour du monde après que le magazine américain Time en ai fait une martyre en 2010, titrant: «Elle sait qu'elle va devenir l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant