Trois «aides» financières ou fiscales pour améliorer les performances énergétiques de votre logement

le
0
Il existe différentes aides financières et fiscales pour alléger le coût des équipements de votre habitation. (© Fotolia)
Il existe différentes aides financières et fiscales pour alléger le coût des équipements de votre habitation. (© Fotolia)

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE), permet de déduire 30% du montant des travaux d’amélioration de la performance énergétique de l’impôt sur le revenu. Accordé initialement jusqu’au 31 décembre 2015, il sera prolongé jusqu'au 31 décembre 2016 lors du vote de la Loi de finances pour 2016.

Qui peut le demander?

Les propriétaires et copropriétaires occupants, les locataires et les occupants à titre gratuit peuvent prétendre au crédit d’impôt sans condition de ressources, ni obligation de réaliser un «bouquet» de travaux

Pour quel logement?

Le logement concerné doit être l’habitation principale (appartement, maison individuelle) et être achevé depuis plus de deux ans.

Pour quels travaux ?

La liste des travaux est conséquente. Elle est détaillée dans les articles 200 quater et‘ bis de l’annexe IV du Code général des impôts. Ouvrent droit, par exemple, au crédit d’impôt : l‘installation d’un compteur individuel pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire dans les copropriétés, l’isolation thermique des parois vitrées, les volets roulants et les portes d’entrée, les pompes à chaleur…

Quel est le montant de l’aide ?

Le taux du crédit d’impôt est de 30% de dépenses réalisées plafonnées à 8.000 euros pour une personne seule et 16.000 euros pour un couple, plus 400 euros

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant