Trocadéro: de quatre à huit mois de prison ferme pour les ultras du PSG

le
0
Ces supporteurs sont soupçonnés d'avoir déclenché les émeutes du 13 mai dernier.

Neuf prévenus accusés de violence sur la place du Trocadéro comparaissaient mercredi au tribunal correctionnel de Paris. Le verdict est tombé dans la nuit: deux ont écopé de six et huit mois de prison ferme, trois ont écopé de quatre mois de prison ferme et quatre ont été relaxés. Les personnes condamnées devront aussi payer 500 euros de dommages et intérêts à trois agents de sécurité, parties civiles, blessés lors des affrontements. Le procureur de la République avait requis quatre à douze mois de prison ferme avec mandat de dépôt à l'encontre des neuf supporteurs.

Selon leurs explications données au juge, il s'agirait d'un acte de vengeance à l'encontre du PSG. Une protestation virulente contre la politique menée par le club envers les supporteurs ultras depuis 2010, le plan Leproux, déclenché après la mort d'un spectateur lors de violences après un match.

La tête ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant