Trisomiques en Russie: un dur combat contre l'intolérance

le
0

En Russie, la majorité des 2.500 enfants trisomiques qui naissent chaque année sont abandonnés à la naissance et placés dans des hôpitaux psychiatriques. Dans le pays, avoir un enfant handicapé est perçu comme une honte. Une vision héritée du régime soviétique qui les cachait systématiquement. Aujourd'hui, des parents d'enfants trisomiques se battent pour tordre le cou à ces clichés. Durée: 02:38.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant