Tripoli bombardée par l'Otan avec une force inédite

le
0
Ces bombardements intensifs s'inscrivent dans la tactique d'usure mise en ?uvre par l'Alliance, aux commandes de l'intervention depuis le 31 mars, pour tenter de précipiter la chute de Kadhafi.

Un déluge de feu, jamais Tripoli n'avait connu des bombardements aussi violents. Mardi à l'aube, les avions de l'Otan ont lancé plusieurs raids sur la capitale libyenne qui ont fait trois morts et 150 blessés, selon le régime. De même source, les attaques, qui ont duré une demi-heure, auraient visé une caserne de la garde populaire, des unités de volontaires qui épaulent l'armée. Cette caserne est située non loin de la résidence de Mouammar Kadhafi. De son côté, l'Alliance a affirmé mardi avoir frappé un entrepôt de véhicules militaires.

Ces bombardements intensifs s'inscrivent dans la tactique d'usure mise en œuvre par l'Otan, aux commandes de l'intervention depuis le 31 mars, pour tenter de précipiter la chute de Kadhafi. «On se dit qu'il faut accélérer, augmenter le rythme de nos opérations, pour que le fruit tombe tout seul», a indiqué un haut responsable militaire de l'Otan ajoutant que l'objectif est que «fin juin, début juillet Kadhafi soit tomb

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant