Triple attentat au camion piégé contre les Kurdes de Syrie

le
0
 (Bilan actualisé, précisions) 
    BEYROUTH, 11 décembre (Reuters) - Trois camions piégés ont 
explosé tard jeudi soir dans la ville syrienne de Tel Tamer, 
dans le nord-est du pays sous contrôle kurde, tuant entre 50 et 
60 personnes et en blessant 80 autres, a déclaré vendredi un 
porte-parole de la milice kurde YPG. 
    Tel Tamer est située dans la province de Hassaké où les 
Unités de protection populaire (YPG), la branche syrienne du 
Parti des travailleurs du Kurdistan turc (PKK), combattent les 
djihadistes du groupe Etat islamique (EI) avec l'appui aérien de 
la coalition formée par les Etats-Unis. 
    Le porte-parole, Redur Xelil, a précisé qu'un des véhicules 
piégés avait explosé près d'un hôpital, un autre près d'un 
marché et le troisième dans un quartier résidentiel. 
    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), a dit 
avoir été informé qu'il y avait des victimes parmi les membres 
des "Asayish", les forces de sécurité kurdes, sans pouvoir 
fournir de bilan précis. 
    Dans un communiqué publié sur leur site internet, les forces 
kurdes imputent le triple attentat à l'EI. 
 
 (Tom Perry et John Davison; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant