Triple A : Sarkozy brocarde Hollande

le
3
Pour le chef de l'État, les Français ne peuvent pas faire confiance au candidat socialiste «qui semble se réjouir» de la dégradation de la note française par Standard & Poor's

Une nouvelle salve contre François Hollande. Devant les responsables de la majorité réunis comme chaque semaine à l'Élysée, Nicolas Sarkozy s'est plaint du silence de l'opposition après la décision de l'agence Moody's, lundi, de conserver à la France son triple A. «Hollande s'est exprimé avec les yeux brillants de gourmandise (après la dégradation de la note par Standard & Poor's, vendredi, NDLR) mais quand Moody's, l'agence la plus importante du monde, a annoncé le contraire, le PS n'a rien dit, rien fait», a lancé le président.

«Quand la décision de Moody's est tombée, il a fallu une heure pour lire la première dépêche AFP, s'est-il indigné. Alors que deux agences sur trois conservent à la France son triple A, personne ne m'impute ce succès! En revanche, quand une agence sur trois dégrade la France, c'est forcément mon échec!», a-t-il ironisé. Il a brocardé le candidat socialiste: «Vous croyez que les Français vont faire confiance à un homme qui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mardi 17 jan 2012 à 15:40

    JPi - Travailler plus pour payer plus d'impôt : c'est 30% de la solution. Réduire les dépenses de l’état : c'est 70% de la solution. Le mur de la dette c'est comme le mur du son : ça pète en passant. Il n'y a pas de solution soft. Quand, nos ‘polis tiques’, commenceront-ils à dépenser moins ? Pour le 1er avril le premier vrai plan de rigueur pour l’état ? Allons, COURAGE !

  • M4189758 le mardi 17 jan 2012 à 15:39

    JPi - Pas de solution proposée par Sarko ou Hollande pour réduire les dépenses de l’état, rien qu’augmenter les impôts. Je propose la : « Fin des abus ». 1- Fin des 35 h , 2 -Plafonnement des retraites , 3- réduction (-20%) des salaires et retraites de la fonction publique européenne , 4 - fin des niches fiscales. 5 - Taxation à mort des parachutes dorés, des primes, des salaires mirobolants et des sociétés qui permettent ces détournements d’argent. « PARTAGER PLUS, LA PEUR EN MOINS »

  • M4189758 le mardi 17 jan 2012 à 15:39

    JPi - A force de dépenser toujours plus qu’on gagne, sans assainir les finances, ces ‘polis tiques’ nous conduisent droit au triple CCC en 2012. C de Comprendre que la solution de la dette c’est diminuer les dépenses de l’état et pas augmenter les impôts. C de Courage pour obtenir enfin le premier plan de rigueur de l’état français. Il faut 180.000.000.000 euros d’emprunts en moins, rien que pour trouver l’équilibre. C de Centre, là où est peut être la solution du vote en 2012.