TripAdvisor revendique 200 millions d'avis et 315 millions de visiteurs par mois

le
0
TripAdvisor revendique 200 millions d'avis et 315 millions de visiteurs par mois
TripAdvisor revendique 200 millions d'avis et 315 millions de visiteurs par mois

Le site internet américain de voyage TripAdvisor affirme avoir engrangé plus de 200 millions d'avis et opinions, et enregistrer plus de 315 millions de visiteurs uniques par mois, quinze ans après son lancement, selon son PDG et co-fondateur Steve Kaufer dans un entretien à l'AFP mardi.Le groupe, fondé en février 2000, a récemment amorcé un virage stratégique en proposant un service de réservation direct sur ses sites, et continue de miser sur les téléphones portables et tablettes, qui représentent près de 50% de son trafic en 2015."Nous sommes très fiers de ce que l'entreprise est devenue en quinze ans. Plus de 300 millions de personnes visitent le site chaque mois", a déclaré M. Kaufer, citant des données Google Analytics rassemblées par le groupe.TripAdvisor se revendique comme "le plus grand site de voyage au monde" à travers l'ensemble de ses marques, et se place à la troisième place en France, derrière Voyages-sncf.com et Booking.com, selon des mesures effectuées par ComScore. Lancé initialement comme un site de recommandations et d'échange d'expériences, TripAdvisor est récemment passé à la réservation en ligne, notamment à travers son nouveau service de "réservation immédiate", disponible aux Etats-Unis pour certains hôtels et restaurants, et que le groupe compte étendre progressivement, notamment en France, au cours de l'année 2015.Jusqu'ici, le site redirigeait les consommateurs vers d'autres sites, tels que Booking.com, Expedia.fr, Hotels.com ou sur le site des hôtels eux-mêmes."Chaque semaine, nous déployons ce système et nous signons des partenariats", a déclaré M. Kaufer, citant l'exemple de la principale chaîne française d'hôtels Accor en février. "Plus il y en aura, mieux ce sera", estime-t-il.Le trafic du groupe passe aussi de plus en plus par le canal mobile. "Le smartphone représente maintenant près de 40% de notre trafic, et nous y voyons un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant