Trinh-Duc : " Se lâcher et produire du jeu "

le
0
Trinh-Duc : " Se lâcher et produire du jeu "
Trinh-Duc : " Se lâcher et produire du jeu "

François Trinh-Duc, comment abordez-vous ce match ? Ça va être un match très compliqué face à une équipe qui nous réussit peu, surtout cette année puisqu'on a perdu deux fois. Je ne suis pas assez expert pour dire qui est le favori mais ils sont champions de France en titre. De notre côté, c'est la deuxième fois qu'on est en demi-finale. On se prépare à un match très dur, dans l'engagement et dans la nervosité. C'est une demi-finale donc ça va se jouer à pas grand-chose. On espère pouvoir se lâcher et produire le jeu qui nous va bien.

Quel a été l'impact des retours de Fulgence Ouedraogo et Timoci Nagusa sur le groupe ? Un très bon impact. Fulgence est notre capitaine, exemplaire sur le terrain et en dehors. Ça amène énormément de confiance. On connaît tous ses qualités sur le terrain. C'est un joueur qui est partout, qui a trois poumons, qui est au soutien de tout le monde donc forcément, c'est exceptionnel. Timoci Nagusa est un finisseur, ce qui peut-être important lors des phases finales, il peut débloquer des situations.

« Ne pas se focaliser sur le duel d'ouvreurs »

Le détail pour se qualifier, ça peut être les matchs de François Trinh-Duc et Rémi Talès, les demis d'ouverture des deux équipes ? Je ne pense pas qu'il faille se focaliser sur le duel d'ouvreurs. Rémi, c'est le numéro 10 de l'équipe de France, mais il faut faire abstraction de ça, c'est un match comme les autres. Bien sûr qu'il va y avoir un focus dessus, on s'y attend. Moi je vais jouer ma partie, lui la sienne. Et on fera les calculs à la fin.

Est-ce que le fait de ne pas avoir été retenu en équipe de France vous a perturbé dans la préparation des phases finales ? Ça affecte toujours, c'est sûr. Mais c'était la semaine dernière, j'ai eu le temps de digérer. Maintenant, je suis à fond dans la préparation de ma demi-finale.

« J'endosse les responsabilités avec fierté »

Vous êtes aussi buteur maintenant, vous avez accroché une nouvelle corde à votre arc. Selon beaucoup d'observateurs, vous êtes au sommet de votre art? Je n'aime pas trop faire un bilan de ma saison alors qu'il reste un voire deux matchs. On fera le bilan à la fin. C'est vrai que je me sens très bien cette saison. Ces rôles de buteur et de capitaine supplémentaires dans mon bagage me font plaisir. Ce sont des responsabilités que j'endosse avec fierté. Pour les bilans, on attendra la fin de saison.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant