Trierweiler utilise Twitter comme une arme politique

le
0
La journaliste et compagne du président de la République François Hollande est habituée de la polémique sur le réseau social Twitter qu'elle avait pensé à quitter quelques jours avant de devenir Première dame de France.

Le tweet de trop pour Valérie Trierweiler? La compagne de François Hollande, qui gazouille par parcimonie sur le réseau social Twitter, crée très souvent la polémique. Mardi midi, la journaliste publiait sur son compte, personnel et certifié authentique par Twitter, un message de soutien au dissident socialiste Olivier Falorni. Ce dernier est opposé à la candidate investie par le PS Ségolène Royal à La Rochelle. Un encouragement qu'elle a confirmé à l'AFP.

Courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des rochelais depuis tant d' années dans un engagement désintéressé.

-- Valerie Trierweiler (@valtrier) Juin 12, 2012

La Première dame de France n'en est pas à son premier fait d'arme sur le réseau social. Quelques jours avant le premier tour de la présidentielle, Valérie Trierweiler affirmait au magazine féminin Femme Actuelle: «François me fait totalement confiance. Sauf sur mes tweets!»

Aussi le 12 mai dernier, soit trois jo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant