Trierweiler : Hollande «m'a assuré que Julie Gayet ne vient jamais à l'Elysée»

le
31
Trierweiler : Hollande «m'a assuré que Julie Gayet ne vient jamais à l'Elysée»
Trierweiler : Hollande «m'a assuré que Julie Gayet ne vient jamais à l'Elysée»

Après ses déclarations au Times britannique, voilà ses confidences à la Repubblica italienne... C'est un supplice chinois que Valérie Trierweiler inflige à François Hollande en distillant au gré de ses interviews des indiscrétions qui brossent à petites touches un portrait peu flatteur du président de la République.

L'ex-première dame est en pleine tournée promotionnelle de son best-seller «Merci pour ce moment» qui sort la semaine prochaine en anglais sous le titre : «Thank You For This Moment : A story of Love, Power and Betrayal». En Italie, le livre paraîtra aux éditions Corbaccio.

Ce samedi, la Repubblica publie l'interview accordée par Valérie Trierweiler à Anais Ginori, la correspondante du quotidien à Paris. Et la réponse à la dernière question laisse découvrir un ultime gros mensonge présidentiel. «Vous voulez un scoop ?, interpelle Valérie Trierweiler. Il y a quelques jours, il (NDLR : François Hollande) est venu me trouver. Il était assis juste sur ce canapé. Il voulait me dire qu'il ne m'en voulait pas pour le livre. Et il voulait m'assurer que Julie Gayet ne vient jamais à l'Elysée. A l'évidence, le mensonge nous a accompagnés jusqu'à la fin.»...

En effet, des photos publiées par l'hebdomadaire Voici cette semaine montrent le président de la République et Julie Gayet attablés à une terrasse de l'Elysée. Julie Gayet se sent «un peu comme chez elle» à l'Elysée et y «passe une grande partie de ses nuits, de ses week-ends», a affirmé Marion Alembert, la rédactrice en chef de «Voici», interrogée par RTL. Les employés des lieux «ont pris l'habitude de la croiser quasiment tous les jours», ajoutait-elle.

QUESTION DU JOUR. Selon vous, Valérie Trierweiler en fait-elle trop ?

«De la part d'un président, on pouvait attendre un autre comportement»

Grinçante, Valérie Trierweiler évoque l'attitude ambiguë d'un homme de proie qui continue à la solliciter. «Un homme politique est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cubitus3 le vendredi 28 nov 2014 à 13:38

    on s en fout......

  • Gauvin45 le lundi 24 nov 2014 à 18:29

    M77, c'est peut être qu'elles ne sont pas aussi intelligentes que çà !!!

  • miez1804 le lundi 24 nov 2014 à 16:22

    @nbanba: il etait on premiere file pour deverser sa haine sur son predecesseur, il ne reccolte que ce qu'il a seme!

  • miez1804 le lundi 24 nov 2014 à 16:21

    @M773: c'est la magie du pouvoir, et du poignon!

  • M7732327 le lundi 24 nov 2014 à 11:07

    Ce qui intrigue les étrangers (et moi d'ailleurs), c'est comment ce petit bonhomme tout rond à l'opposé de l'image du Latin Lover arrive à faire tourner la tête à des femmes plutôt belles et intelligentes.

  • M7732327 le lundi 24 nov 2014 à 10:59

    @nbanba La majorité des Français ne déverse pas sa haine sur lui, mais sur son action, ce qu n'était pas forcément le cas avec son prédécesseur.

  • nbanba le dimanche 23 nov 2014 à 23:29

    Cela n’intéresse que ceux dont l'activité principale est de déverser leur haine sur Hollande.

  • M3366730 le dimanche 23 nov 2014 à 19:46

    Qui se ressemble s'assemble, comme d'autre c'est vraiment niveau caniveau mais par contre les millions qu'elle va gagner de tout cela est bien réel, allez taxe à 75%....

  • Gauvin45 le dimanche 23 nov 2014 à 19:05

    les promesses n'engagent que ceux qui les croient, quelle cruche

  • M1531771 le dimanche 23 nov 2014 à 18:27

    C'est primordial pour notre vie ce genre d'info... Primordial !