Trierweiler dans son rôle de première dame

le
1
Valérie Trierweiler a rendu visite aux élèves de l'école primaire Alexandre Dumas pendant que François Hollande s'entretenait avec Abdelaziz Bouteflika.

Envoyé spécial à Alger

Elle va là «où le président n'a pas le temps d'aller». Tandis que François Hollande est en entretien, mercredi après midi, avec son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika et discute du «nouvel âge» de la relation franco-algérienne, Valérie Trierweiler est en représentation. Cela fait partie de son statut, malgré le flou qui l'entoure. Discrètement accompagnée de la ministre algérienne de la Famille, la compagne du président se rend dans l'école primaire Alexandre Dumas. L'établissement vient d'ouvrir en septembre. Dans la cour, à son arrivée, les enfants lui font la fête, même s'ils ont du retarder leur sortie pour l'attendre.

Quelques journalistes sont présents pour suivre cette visite: Valérie Trierweiler se méfie toujours de la médiatisation de son image. Elle t...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NYORKER le mercredi 19 déc 2012 à 21:33

    Attention que le Rottweiler ne morde pas Bouteflika...on perdrait des contrats