Trierweiler affirme que son compte Twitter a été piraté

le
0
La première dame dément être l'auteur d'un message posté mercredi sur son compte personnel. Le même jour, Olivier Falorni se dit victime d'une usurpation d'identité sur le réseau social.

Mercredi en fin d'après-midi, le compte officiel de Valérie Trierweiler publiait sur Twitter un lien vers un article de Rue89 relatant comment la première dame avait demandé - sans succès - au monde.fr de retirer deux photos d'un diaporama ayant pour sujet les coulisses de la photo officielle de François Hollande. Ce message avait alors provoqué une cascade de réactions sur le réseau social.

La première dame a depuis indiqué à l'AFP que son compte avait été «apparemment piraté». Son chef de cabinet, Patrice Biancone, a lui aussi assuré à l'AFP que le compte de la première dame avait été «piraté» et qu'il allait en avertir «les services» de l'Élysée.

Son entourage a également contacté la rédaction de Voici , qui avait relayé l'information, pour indiquer que Valérie Trierweiler «n'avait en aucun cas demandé le retrait d'images la représentant dans le portfolio du Monde réalisé par les assistants de Raymond Depardon».

Cette information avait été d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant