Tribune - Frédéric Cuvillier : "Rétablir l'égalité des territoires, le nouveau défi républicain"

le
0
Jamais la rupture n'a été aussi grande entre citoyens et politiques, entre réalité quotidienne et valeurs républicaines.
Jamais la rupture n'a été aussi grande entre citoyens et politiques, entre réalité quotidienne et valeurs républicaines.

Un nouveau message clair vient de nous être adressé par le peuple français lors des élections départementales. Ce message est d'abord celui du désintérêt démocratique qui s'illustre par une abstention toujours plus forte. Bien sûr pourrons-nous trouver à ce constat de nombreuses causes, pour ces élections qui, traditionnellement, ne sont pas parmi les consultations qui mobilisent le plus les Français. Nous pourrons évoquer des raisons institutionnelles (réforme des collectivités, mode de scrutin et découpages électoraux) ou mettre en cause la stratégie électorale défaillante d'une gauche confrontée à l'union impossible..., mais nous n'aurons là qu'une partie de l'explication qui ne saurait masquer un constat alarmant, fort et douloureux. Qu'il s'agisse de l'abstention ou du cri de colère exprimé par les urnes dimanche, jamais l'unité républicaine, invitée en recours de l'après-premier tour n'a été, pour nombre de nos concitoyens, aussi vide de sens. Un sentiment d'abandon face à un quotidien incertain Car jamais les valeurs républicaines n'ont semblé aussi éloignées de la détresse factuelle du quotidien de certaines catégories de Français. Difficile, dès lors, de l'invoquer dans une ultime imploration vécue souvent comme culpabilisatrice. Nos courageux candidats sur le front du combat électoral ont pu, durant ces dernières semaines, constater l'amplification d'un mouvement déjà exprimé avec force lors des élections...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant