Trêve hivernale des expulsions locatives prolongée de quinze jours

le
3
Pinkcandy/shutterstock.com
Pinkcandy/shutterstock.com

(AFP) - La trêve des expulsions locatives, qui devait s'achever le 15 mars, est prolongée de quinze jours en raison de la "situation exceptionnelle liée aux conditions climatiques", a-t-on appris mardi auprès du ministère du Logement.

Cette décision de ne pas procéder à des expulsions par la force publique avant le 31 mars a été prise par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, sur proposition de la ministre du Logement Cécile Duflot, avec l'accord du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, a-t-on précisé de même source.

caz/ger/nm

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 12110510 le mardi 12 mar 2013 à 17:08

    dfsrqgsdfg et oui on s'étonne que les petits proprios n'achètent plus les appartements 3 ANS POUR UNE EXPULSION 30 ANS POUR LA REVENTE, on est taxé au de la de la limite du raisonnable etc etc sans oublier les frais de syndic. Et voila le bâtiment s'écroule

  • deth12 le mardi 12 mar 2013 à 16:21

    Entre les frais de loyers impayés ainsi que les frais d'huissiers ! ainsi que la lenteur de la justice; pour certains facile la vie !!! dans d'autres pays on s'est tous comment on le sort le mauvais payeur ! c'est coupe ! coupe !!!

  • M935678 le mardi 12 mar 2013 à 16:08

    changement des règles du jeu de dernières minutes