Trêve en Syrie-Toujours pas de décision de l'opposition

le
0
 (actualisé avec contexte) 
    BEYROUTH, 24 février (Reuters) - L'opposition syrienne n'a 
pas encore décidé si elle entérinait ou non le plan 
américano-russe visant à obtenir une cessation des combats en 
Syrie à partir de samedi, a déclaré mercredi le chef des 
négociateurs de l'opposition, Mohamad Allouch, à la chaîne de 
télévision Orient News. 
    Selon Allouch, c'est le Haut comité des négociations, dont 
il est membre, qui donnera la réponse définitive de 
l'opposition. 
    Mohamad Allouch dirige le département politique de 
l'organisation insurgée Djaïch al Islam, l'une des factions 
rebelles les plus importantes de Syrie. 
    De son côté, le président syrien Bachar al Assad a déclaré à 
son homologue russe Vladimir Poutine que le régime de Damas 
était prêt à contribuer à la mise en oeuvre d'une trêve en 
Syrie, écrit l'agence de presse russe Interfax. 
    Poutine et Assad ont souligné lors d'une conversation 
téléphonique l'importance de la poursuite du combat, "sans 
compromis", contre le groupe djihadiste Etat islamique, contre 
le Front al Nosra (branche syrienne d'Al Qaïda) et d'autres 
groupes qu'ils qualifient de "terroristes". 
    Les Etats-Unis et la Russie ont annoncé lundi un plan de 
cessation des hostilités en Syrie prévoyant l'arrêt des combats 
avec les insurgés à l'exception de l'EI et du Front al Nosra, et 
qui entrerait en vigueur samedi. 
    Le maître du Kremlin a déclaré alors que cet accord avec 
Washington sur un cessez-le-feu était un réel pas en avant vers 
la fin du bain de sang en cours en Syrie depuis 2011. 
 
 (Tom Perry et Maria Kisseliova; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant