Très rentable, Candy Crush veut séduire la Bourse

le
0

King, l'éditeur du célèbre jeu mobile, a déposé sa demande d'introduction en Bourse, et espère lever 500 millions de dollars.

Les bonbons de Candy Crush partent à l'assaut de Wall Street. Fondé en Suède, le développeur de jeux vidéo King, à l'origine de cette application au succès mondial, a annoncé hier son intention d'entrer à la Bourse de New York. La société a déposé une demande à l'autorité boursière américaine et espère ainsi pouvoir lever 500 millions de dollars, soit 364 millions d'euros.

Le document permet pour la première fois de connaître les résultats annuels de King et le poids de Candy Crush au sein de la société. Les données sont spectaculaires. Lancé en avril 2012 sur Facebook, et novembre 2012 sur téléphones portables, le jeu de logique représente aujourd'hui 78 % du chiffre d'affaires du développeur. Ce dernier est passé de 164 millions de dollars pour l'année 2012 à 1,9 milliard de dollars à peine une année plus tard. Les bénéf...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant