Très mauvais score pour Hollande à la télévision

le
2
Le plateau de l'émission Dialogues citoyens installé au musée de l'Homme de Paris.
Le plateau de l'émission Dialogues citoyens installé au musée de l'Homme de Paris.

L'audience d'une intervention présidentielle à la télévision est le meilleur des sondages. Elle vaut presque un référendum ! Le chef de l'État en exercice a-t-il encore la capacité d'intéresser les Français ? À les mobiliser pendant deux heures ou presque à une heure de grande écoute ? Presque aussi importante est la courbe. Les téléspectateurs qui se sont laissés tenter ont-ils eu le courage d'aller jusqu'au bout, c'est-à-dire juste après 22 heures ? Selon Médiametrie, Dialogues citoyens a rassemblé 3 474 000 aficionados, soit 14,3 % de parts de marché. Fait rarissime pour ce genre de show, l'intervention présidentielle est battue par Falco, la série de TF1 qui, bien que débutant à 20 h 55, a rassemblé 4 405 000 téléspectateurs ? 19,4 % de parts de marché.

Pourtant, l'émission avait débuté à 20 h 15 afin de maximiser son audience et de récupérer les téléspectateurs qui fuient la publicité entre 20 h 30 et 21 heures. Son format devait également lui permettre d'attirer les fidèles des chaînes privées qui zappent pendant les premières coupures publicitaires généralement entre 21h 45 et 22h. Autant d'artifices qui devaient faire monter l'audience ! Une stratégie qui ne s'est pas révélée payante et qui montre à quel point François Hollande est à la peine dans l'opinion publique.

En effet, le 6 novembre 2014, avec En direct avec les Français diffusée sur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 8 mois

    Quel très grand Président (que tout le monde veut voir déguerpir)

  • M8252219 il y a 8 mois

    Les hausses d'impôts ont été nettement supérieures aux baisses depuis le début du quinquennat de François Hollande : plus de 90 milliards d'euros d'impôts supplémentaires ont pesé sur les Français . 700 000 chômeurs de plus depuis 2012. La loi sur le travail rendu à l'état de squelette. TOUT VA TRÈS BIEN MADAME LA MARQUISE !!!!!!!!!!!!